logo belmatech
E2-90d.jpg

E2-M - 17β-estradiol 90 days

25 implants for mouses
Prix ​​de vente975,00 €
Prix HTVA : 975,00 €
Remise
Prix / Kg:
Description du produit
  • Implants conçus pour libérer une dose journalière permettant d’obtenir des concentrations plasmatiques physiologiques chez le rat et la souris, les valeurs normales se situant entre 2,4 et 145,4 pg/ml chez les rongeurs
  • Excellente corrélation entre les valeurs obtenues lors de la diffusion in vitro et les concentrations plasmatiques (Fig 1).

schema fig1

Fig 1: Corrélation entre les résultats obtenus in vitro et in vivo chez le rat.

  • Variations inter-implants extrêmement faibles et libération constante d’hormone.
  • Doses choisies pour favoriser la croissance des cellules tumorales hormono-dépendantes dans les modèles murins.
  • La quantité d’œstradiol libérée par 24h permet d’atteindre des concentrations plasmatiques correspondant au stade pré-ovulatoire. Ces conditions physiologiques sont suffisantes pour stimuler la croissance tumorale et permettent de limiter les problèmes rénaux (cristaux dans la vessie) couramment observés avec des doses trop élevées d’œstradiol (1).

schema fig2

schema fig3

Fig 2: Doses journalières d’hormone libérée par les implants E2 Belma (E2-M/60, courbe bleue) comparés aux pellets matriciels (1.7mg ou 0.7mg/60 jours, courbe rouge). Les enveloppes correspondent aux moyennes +/- écarts types (n=3). A noter la forte dispersion des mesures obtenue avec les pellets matriciels.

  • Peuvent également être utilisés pour la recherche liée à la reproduction et aux problèmes gynécologiques où ils remplacent avantageusement les pellets matriciels de plus faible dose.

schema fig4

Fig 3: Doses journalières d’hormone libérée par des pellets matriciels (0.1mg/60 jours) et des implants E2 de Belma (E2-M/60). Les enveloppes correspondent aux moyennes +/- écarts types (n=3).


Bibliographie :
1. Gérard C, Blacher S, Communal L, Courtin A, Tskitishvili E, Mestdagt M, et al. Estetrol is a weak estrogen antagonizing estradiol-dependent mammary gland proliferation. J Endocrinol. 2015 Jan;224(1):85–95.

Contactez-nous

par mail via formulaire :
> Formulaire

par téléphone: +32 (0)4 366 05 00

Mon Panier

Panier Vide